Palets chou-fleur quinoa

Hello p’tite brindille! 🌿

Comment vas tu? Aujourd’hui je te présente une recette qui apporte un petit coup de modernité à ce bon vieux chou-fleur! Je vais te présenter une recette de petits palets mariant le chou-fleur et le quinoa!

Perso, le quinoa est pour moi un aliment de base que j’aime beaucoup, et que je privilégie souvent car il a l’avantage d’être plus doux pour la glycémie que son pote le riz, ou encore la semoule! J’aime son petit côté à la foi fondant et croquant, et dans ces palets, ça rajoute un peu de mâche, et c’est ma foi fort agréable! J’ai utilisé des oeufs pour ajouter de la texture, et si tu es végétalien(ne), tu peux totalement substituer les oeufs par 2 cuillères à café de graines de chia trempées dans 4 cuillères à soupe d’eau!
On peut manger ces palets en accompagnement d’une salade, ou bien dans un burger maison par exemple, pour varier un peu!

Je te laisse avec la recette et te souhaite un bon appétit! 🙂

Steaks végé aux lentilles 🌱

Hello p’tite brindille! 🌿

Tu l’as peut-être remarqué, je n’ai pas publié de nouvelle recette la semaine dernière, j’étais en phase de test sur plusieurs recettes! Et j’en ai réalisée une franchement sympa, hyper simple à réaliser, que l’on peut fabriquer en grandes quantités en doublant, ou triplant les doses.

Cela fait un moment que je m’essaie aux steaks végétaux, et je n’avais jamais réussit jusqu’à maintenant! Pourquoi je cherche à faire mes steaks végétaux? Car je peux contrôler les ingrédients qu’il y a dedans, c’est économique, et  je trouve que les steaks végétaux du commerce sont souvent secs et pas très bons! Vive le fait maison!

Quand on fait une recette de steaks avec une matière humide et pâteuse après cuisson qui ne s’amalgame pas aisément, difficile d’en tirer des steaks! On a beau mettre, tout ce que l’on veut, ça reste pâteux, même après passage au frigo, et ça se désagrège souvent dans la poêle, au moment de retourner le dit steak! L’idée n’est pas non plus de verser un kilo de farine pour arriver à une texture qui se tient n’est-ce pas? :p (Pour cette recette j’ai ajouté 3 cuillères à soupe de farine de sarrasin, 3 cas de farine d’épeautre)

J’ai tellement ragé sur tous mes essais infructueux, et c’est finalement en expérimentant d’autres alternatives végétales que l’idée m’est tombée dessus, tout bêtement!
Comme tu as du le voir dans mes recettes précédentes de yakitori vegan, ou encore de boulettes de tofu, je réalise toujours une première cuisson au four, afin d’avoir une tenue et une cuisson idéale, et je finis à la poêle avec un petit peu de matière grasse pour obtenir un petit côté doré!

Et donc, cela a fait tilt dans ma tête! Je me suis dit « Mais bien sûr! Pour arriver à faire de beaux steaks, je dois les passer d’abord au four! »
Mais comment faire de beaux steaks sans faire des petits pâtés pas très jolis?
Simple. On utilise un emporte pièce!
La solution était tellement évidente, que je me suis sentie un peu stupide de ne pas l’avoir trouvée avant! 😂

Donc ni une ni deux, j’ai pris une plaque, y ai étalé mon papier cuisson, me suis munie de mon emporte pièce, une cuilllère, et j’ai formé mes steaks sur la plaque en les espaçant légèrement.
Enfantin! Un coup au four, à la poêle ou pas d’ailleurs, et c’est réglé! On peut même les congeler après passage au four! On laisse refroidir sur un grille, on les met au congello sur une plaque, et ensuite on les conditionne comme on le souhaite! La texture de ce steak est sympa car il a de la mâche, n’est ni trop mou ni trop ferme, et reste assez « fondant » à coeur!
Et donc cette fois j’ai réalisé cette recette avec des lentilles, et j’ai hâte de retester avec des haricots rouges, fameuse recette que j’ai foiré beaucoup trop de fois! :p

Voici la recette ci dessous, n’hésite pas à me donner ton avis, et à me faire savoir si tu as essayé!

Très belle journée à toi!💚

Potimarron farci

Hello mes p’tites brindilles!

En ce lundi vert, J’aimerais vous présenter une recette que j’aime faire toute l’année! Oui mais vous allez me dire : « Comment çà toute l’année? Le Potimarron on n’en trouve pas en été! »

Non effectivement! On peut dire que j’ai développé ma recette de farce végétarienne, que j’ai adapté selon la saison et les légumes qu’on y trouve!
Il est fort vrai que lorsqu’on parle de farce, beaucoup de gens pensent aux tomates farcies de leur enfance à base de viande de porc. On ne peut le nier, elles sont très bonnes aussi! Mais, étant dans une dynamique nouvelle quand à la consommation de viande, et voulant expérimenter de plus en plus de recettes végétariennes, j’ai cherché des alternatives plus légères, non bourratives que l’on pourrait manger le soir. j’ai donc expérimenté une farce végétarienne à base de quinoa! Je vous invite à cliquer ici, pour lire un article où j’explique la raison pour laquelle je consomme moins de viande!

Donc cette recette dont je vais vous parler, elle est fort sympathique, et elle cale bien comme il faut, grâce à la forte teneur en fibres du potimarron! Cela remplie bien l’estomac, c’est peu calorique, et puis c’est quand même super bon, donc c’est tout benef!

C’est parti!

potimarron farci ingrédients

potimarron farci photos

potimarron farci recette

Dhal de lentilles corail 🌱

Bonne année!!! ♥

En ce début d’année, je me suis lancée un challenge :
Vous présenter tous les lundi une recette végétarienne, c’est à dire sans viande ni poisson, car je suis le mouvement « lundi vert » avec intérêt, et j’aimerais partager mon engouement avec vous!
Et puis soyons honnêtes, ce blog n’avance pas beaucoup, ce sera donc le moyen ma foi de le relancer un peu! 🙂
D’autant que je l’ai commencé dans l’idée de mieux manger, d’être en meilleure santé, et de perdre du poids.
Le reprendre dans l’idée de défendre un mode de consommation plus conscient et raisonné envers la cause animale, me botte bien en ce début d’année!
Je ne vais pas extrapoler aujourd’hui sur les raisons pour lesquelles je suis ce mouvement, mais peut-être vous en parlerai-je dans un prochain article?
Ready? Go!
Pour la première recette, je vous présente un Dhal de lentilles corail.
C’est un plat indien que j’affectionne particulièrement, tout comme j’affectionne grandement la cuisine indienne! Elle est riche et variée, aromatique, subtile, parfumée de par toutes les épices qu’on y retrouve!
La cuisine sans épices? Quelle tristesse!

Ce plat dont je vais vous parler, je le fais 3 à 4 fois dans le mois!
Je le prépare quand je n’ai pas d’idées, quand je ne veux pas trop me creuser la cervelle, ou encore lorsque je recherche du réconfort, et à la foi de la légèreté!

Les raisons de préparer cette recette sont multiples :
P

Je ne vous en dit pas plus, et vous laisse avec la recette!

dhal de lentilles