Salade fraîche de légumineuses à la grecque

Hello p’tite brindille dominicale! 🌿

Comment vas tu en ce beau dimanche ensoleillé? (En tout cas par chez moi, ô joie, c’est ensoleillé!)
Aujourd’hui, je te parle d’une salade que je réalise depuis de nommmbreuuuses années, la recette a un peu changé, mais la base est assez identique! A savoir, des pâtes, des tomates, des poivrons, de la fêta, le reste, ce sont des petits plus, des personnalisations, qui changent selon l’humeur et l’envie! 🙂

Je profite à fond des derniers légumes de la saison, des délicieuses tomates, et des poivrons, pour faire des salades à foison! J’aime aussi beaucoup les légumes d’automne et d’hiver, maiiiis en temps que fille du sud, j’affectionne forcément plus les légumes du sud!
Concernant les pâtes, j’utilise des pipe rigate, car elles accrochent un peu mieux la sauce!
Personnellement, je consomme des pâtes aux légumineuses, que ce soit aux lentilles corail (mes préférées), aux pois chiches ou encore au haricots rouges (Très très bonnes aussi, notamment pour cette recette, elle se marient à merveille avec la coriandre fraîche)

Pourquoiiii je ne choisis pas des pâtes classique à la farine de blé? Et bien déjà, pour l’intérêt nutritionnel. Etant donné que je ne consomme plus de viande, l’apparition de ces pâtes sur le marché a été une bénédiction pour moi! Je peux enrichir mes repas de protéines tout en continuant de manger des pâtes, et çà c’est cool!
De plus, je ne digère pas extrêmement bien les pâtes au blé, cela a tendance à me faire gonfler le ventre, à me provoquer des ballonnements, ce que je n’apprécie pas beaucoup! Et pourtant, j’adore çà! Alors de temps en temps, bien que très rarement, je fais un petit écart et j’en mange, mais je les digère mal!

De manière générale, je ne digère pas super bien la farine blanche, du coup, lorsque je consomme même du pain, je le choisis soit au levain, soit le plus complet possible, avec des farines de seigle par exemple, type pain nordique!
Le seul bémol de ces pâtes de légumineuses, c’est le prix! Le prix est assez élevé, donc difficile de nourrir toute une famille avec! C’est pour cela que je vais tenter d’en réaliser moi même dans un avenir proche! Je t’en dirai des nouvelles si je réussis cette tâche!

Je te laisse avec la petite recette, et te souhaite un joli dimanche ensoleillé! 🧡



Steaks végé aux lentilles 🌱

Hello p’tite brindille! 🌿

Tu l’as peut-être remarqué, je n’ai pas publié de nouvelle recette la semaine dernière, j’étais en phase de test sur plusieurs recettes! Et j’en ai réalisée une franchement sympa, hyper simple à réaliser, que l’on peut fabriquer en grandes quantités en doublant, ou triplant les doses.

Cela fait un moment que je m’essaie aux steaks végétaux, et je n’avais jamais réussit jusqu’à maintenant! Pourquoi je cherche à faire mes steaks végétaux? Car je peux contrôler les ingrédients qu’il y a dedans, c’est économique, et  je trouve que les steaks végétaux du commerce sont souvent secs et pas très bons! Vive le fait maison!

Quand on fait une recette de steaks avec une matière humide et pâteuse après cuisson qui ne s’amalgame pas aisément, difficile d’en tirer des steaks! On a beau mettre, tout ce que l’on veut, ça reste pâteux, même après passage au frigo, et ça se désagrège souvent dans la poêle, au moment de retourner le dit steak! L’idée n’est pas non plus de verser un kilo de farine pour arriver à une texture qui se tient n’est-ce pas? :p (Pour cette recette j’ai ajouté 3 cuillères à soupe de farine de sarrasin, 3 cas de farine d’épeautre)

J’ai tellement ragé sur tous mes essais infructueux, et c’est finalement en expérimentant d’autres alternatives végétales que l’idée m’est tombée dessus, tout bêtement!
Comme tu as du le voir dans mes recettes précédentes de yakitori vegan, ou encore de boulettes de tofu, je réalise toujours une première cuisson au four, afin d’avoir une tenue et une cuisson idéale, et je finis à la poêle avec un petit peu de matière grasse pour obtenir un petit côté doré!

Et donc, cela a fait tilt dans ma tête! Je me suis dit « Mais bien sûr! Pour arriver à faire de beaux steaks, je dois les passer d’abord au four! »
Mais comment faire de beaux steaks sans faire des petits pâtés pas très jolis?
Simple. On utilise un emporte pièce!
La solution était tellement évidente, que je me suis sentie un peu stupide de ne pas l’avoir trouvée avant! 😂

Donc ni une ni deux, j’ai pris une plaque, y ai étalé mon papier cuisson, me suis munie de mon emporte pièce, une cuilllère, et j’ai formé mes steaks sur la plaque en les espaçant légèrement.
Enfantin! Un coup au four, à la poêle ou pas d’ailleurs, et c’est réglé! On peut même les congeler après passage au four! On laisse refroidir sur un grille, on les met au congello sur une plaque, et ensuite on les conditionne comme on le souhaite! La texture de ce steak est sympa car il a de la mâche, n’est ni trop mou ni trop ferme, et reste assez « fondant » à coeur!
Et donc cette fois j’ai réalisé cette recette avec des lentilles, et j’ai hâte de retester avec des haricots rouges, fameuse recette que j’ai foiré beaucoup trop de fois! :p

Voici la recette ci dessous, n’hésite pas à me donner ton avis, et à me faire savoir si tu as essayé!

Très belle journée à toi!💚