Le Galanga Camphré (Kaempferia Galanga)

galanga

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une plante que j’apprécie particulièrement, notamment pour son usage culinaire! Très similaire au Gingembre, on utilise également son rhizome sous diverses formes! J’ai eu l’opportunité de découvrir son existence lors d’un fabuleux voyage en Guyane, où j’en ai ramené sous forme de poudre! Comme la plupart des plantes que l’on utilise à des fins culinaires, se distinguent également parmi leurs caractéristiques autres que le goût, des vertus médicinales, que l’on oublie bien souvent! J’espère vous en apprendre un peu plus, et par la même occasion, vous encourager à utiliser les trésors de notre nature dans votre vie de tous les jours! Je déclinerai dans de futurs articles, la manière dont peut être utilisé le Galanga!

Autres noms :
Indonésien : Kencur
Anglais : Résurrection Lily (Trop joli non?)
Néerlandais : Kentjoer

Le Galanga camphré est une plante qui fait partie de la famille des Zingiberacées, au même titre que le Gingembre, le Curcuma, ou encore la Cardamome !
Elle est cultivée en Asie du Sud, et  est particulièrement  utilisée en Indonésie ou en Chine, pour ses vertues médicinales. Elle est aussi employée à des fins culinaires. La partie de la plante qui est utilisée est le rhizome,   consommé frais, ou réduit en poudre.

Vertues médicinales :
Carminative. Favorise l’évacuation des gaz intestinaux, et lutte contre les ballonnements !
Stomachique. Aide à la digestion
Diurétique
. Joue un rôle positif dans la lutte contre les  troubles urinaires.

Expectorante. Lors de toux grasses et de bronches prises, aide à fluidifier les mucosités, et à les expulser.
Pédiculicide. Joue un rôle dans la lutte contre les poux
Energisant Tout comme le gingembre, de la même famille, donne un coup de boost, lors de grosses fatigues !
Cicatrisant. En philippine, le rhizome est mixé avec de l’huile, et utilisé en cataplasme sur les furoncles

Autres Vertues :
En Papouasie-Nouvelle Guinée, les habitants de la ville de Mount Hagen ont pour habitude de consommer le rhizome du Galanga, pour ses effets hallucinogènes, euphoriques, et  aphrodisiaques ! Fait qui n’a en tout cas pas été vérifié dans nos contrées, probablement dû selon des études, aux variétés qui ne sont pas guinéennes.

Publicités

Gâteau fondant aux poires

Bonjour Bonjour! Aujourd’hui, je vous présente une recette inspirée du Gâteau aux pommes de mon grand père! C’est une recette riche en souvenirs, qui a fait le bonheur des petits et des grands! Un gâteau donc pour moi d’enfance, aux allures de madeleine de Proust! Je l’ai adapté car il me restait seulement des poires dans mon compotier! Le résultat est fondant et léger! Parfait pour un goûter, autant qu’après un repas conséquent, pour finir sur une note légère et peu sucrée! En effet, j’ai remplacé le sucre blanc par du sucre complet, qui a mon goût est plus doux et agréable, et s’harmonise bien dans un gâteau, car sa saveur sucrée ne prend pas tout le palais, en emportant les autres saveurs sur son passage! Il a aussi l’intérêt d’être moins calorique que le sucre blanc, et meilleur pour la santé! Ceci dit, cela reste du sucre! Donc si vous souhaitez garder la ligne, n’en abusez pas! 😉
Gâteau fondant aux poirespoires 2oeufsGâteau aux poires
Ingrédients :
* 4 Belles Poires (Env. 700g)
* 3 Oeufs
* 80 g de Sucre complet
* 70 g de Farine
* 25 cl de Crème fleurette
* 10 g de Beurre
* 1/2 Citron
* Extrait de Vanille liquide
* Rhum ambré
* Liqueur de poires
* Cannelle
* Sel

Temps de cuisson :
40 minutes + 5 min de repos

Préparation :
1. Préchauffer le four à 210° c
2. Peler les poires, les couper en 4 dans le sens de la longueur, retirer le trognon, tailler les poires comme bon vous semble! 😉 (Après tout, c’est un gâteau familial!)
3. Dans un cul de poule : Battre 3 oeufs avec 70 g de sucre, 1 pincée de sel, 1 trait de rhum ambré, un trait de liqueur de poire, le jus d’un demi citron, 1/2 cas d’extrait de vanille
4. Tamiser la farine, l’ajouter au mélange sans s’arrêter de fouetter.
5. En continuant de fouetter le mélange, ajouter les 25 cl de crème. Le rendu doit être liquide, un peu comme une pâte à crêpe.
6. Beurrer le moule de votre choix, pour ma part rectangulaire. Y déposer les poires, et les recouvrir de votre pâte.
7. Enfourner pour 40 minutes : Après les 10 premières minutes, baisser le four à 180°c.
8. Lorsque votre gâteau est cuit, sortez le du four, (avec précaution bien sûr, ne faites pas comme moi qui me brûle systématiquement :p) Saupoudrez le d’un mélange de sucre, de cannelle et d’un tout petit peu d’extrait de vanille. Remettez le au four encore chaud pour 5 minutes, le temps de laisser une partie du sucre fondre. Ce sucre complet, il est vrai, se dilue difficilement, mais c’est plutôt sympathique, car à la dégustation, ça croque très légèrement sous la dent! =)

J’espère que cette recette vous a plu! Je vous souhaite un très bon appétit !
ET VIVE lA GOURMANDISE! 😉