Gratin de Blettes à la Farine de Lupin 🌱

Bien le bonjour par ici! 🌿

Comment vas tu en ce petit dimanche?
Moi je me porte plutôt pas mal, si l’on omet la petite soirée arrosée que j’ai passé hier soir entre amis!
Cétait néammoins très agréable! Seulement, mon estomac ne me dit pas merci aujourd’hui! :p
Entre le sport et la nourriture de qualité dont je le nourris ces derniers temps, il était plutôt au top, jusqu’à hier soir… je l’ai sauvagement profané à grands coups de chips, de bière, de cacahuètes, et de tucs luisants des feux de l’enfer gastronomique! 🤣
« Tu en fais un peu trop » dis tu? Nooon pas du touuuut! (Bon si un peu quand même)

IMG_1676.JPG
Bref ça tombe bien! Si comme moi tu as fait des misères à ton corps, aujourd’hui c’est healthy! (Ou pas)
La recette du jour que je vais te livrer, elle est un peu mi figue mi raisin! La béchamel, ça a tendance à être un peu gras! Une béchamel sans gras, c’est un peu comme Paris sans la Tour Eiffel! (Oui tout à fait j’assume la comparaison) C’est pas possible! Enfin, si c’est possible, mais c’est moins classe!
Donc dans ce gratin, tu trouveraaa : De la margarine, de la crème de soja en terme de lipides. Si tu souhaite une version plus légère, remplace tout simplement la crème de soja par du lait de soja. Ce ne sera pas si différent, ce sera juste moins onctueux, et moins gourmand! Après, tu peux aussi suivre la recette à la lettre, c’est super aussi! Et sache que tout de même, la margarine et la crème de soja, c’est moins calorique et vachement plus léger a digérer que le beuuuurre et la crééééme issus de lait de vache!
Et c’est vachement plus sympa aussi! T’expliquerais-je la façon pas du tout sympa dont les vaches subissent notre consommation excessive de produits laitiers?
Si tu as des yeux et des oreilles, que tu as toutes tes facultés visuelles et auditives, et que tu porte en toi cette fabuleuse caractéristique qu’est la curiosité, tu sais.
Sinon, bah tu sais pas, est c’est pas grave.

 

Donc. Pour t’expliquer, une vache laitière produit du lait toute sa vie jusqu’à ce que trop fatiguée et trop vieille, elle se retrouve à l’abattoir pour par la suite arriver dans les assiettes du consommateur, parce qu’elle ne sert plus à rien aux yeux de notre fabuleuse société!

Toute sa vie,
de ses 2 ans jusqu’à la fin de sa vie, (8 ans en moyenne) on insémine Marguerite artificiellement chaque année afin qu’elle puisse donner naissance à un veau, et afin de stimuler sa production de lait, pour que nous humains, nous puissions le boire avec nos petites céréales le matin.

Qu’advient il du veau? On le retire à Marguerite au bout de 24h, la laissant dans un fort état de détresse. Cette manoeuvre chaque année. Pendant tout ce temps, on lui tire son lait dans des conditions difficiles, enfermée dans de grands entreprots, ne voyant que peu la lumière du jour.

Marguerite développe des maux dus à cette maltraitance. Inflammations des mamelles, infection de l’utérus, à cause des mauvaises conditions d’hygiène, blessures au niveau des pattes, sans compter les douleurs causées par son absence de cornes, qu’on lui a retiré pour protéger l’éleveur, pour plus de praticité. On traite les vaches de la même manière que l’on traitait les esclaves, on les viole, on les maltraite, on leur vole leurs enfants, et on les enferme afin de mieux les exploiter. Comparaison exagérée? Je ne sais pas, je ne fais que citer des faits.
Et je ne te parle pas du veau… Une prochaine fois peut-être?
Pour finir, quelques données, et quelques chiffres.
La france est le deuxième producteur européen de lait après l’Allemagne.
On dénombre 58 462 exploitations laitières.
On dénombre un total de 3,5 millions de vaches laitières en france en 2019

Ce ne sont que quelques chiffres
Pour plus d’infos, tu peux aller voir là
http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Graf1946_-_Bovins_productions_laitieres.pdf
Puis là
http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/2019_149_InforapBovins.pdf
Ou encore là
http://agreste.agriculture.gouv.fr/conjoncture/animaux-de-boucherie/bovins/ir-cheptel-france-ue/

94BB902F-DE65-4FA6-9CDB-C77E0D773E86.JPG
Bref, revenons à notre gratin de blettes. En plus des lipides, on y trouve des protéines, via et bien déjà, le lait de soja et la crème de soja, mais aussi la farine de lupin!
La farine de lupin est issue des graines de lupin, tu sais ces fameuses graines conservées en saumure que l’on consomme à l’apéro sur toute la péninsule ibérique et ailleurs?
Sa farine contient 40% de protéines, 30% de fibres, 10% de matières grasses, 10% de glucides
Elle est sans gluten,  riche en protéines, pauvres en glucides, donc parfaite pour les végétaliens/végétariens, celles et ceux qui surveillent leur glycémie, les sportifs et les sportives, et les intolérents au gluten!
En en plus de tout cela, elle a un goût et une texture très agréables, qui peuvent servir de substitut à l’oeuf, de par sa capacité émulsifiante!
La blette quant à elle, est riche en sels minéraux, vitamines et oligoéléments!

Sur ce, je te laisse avec la recette, et te souhaite un bon appétit et une belle journée!💚

Gratin de blettes à la farine de lupin.jpg

Moussaka végétale 🌱

Hello P’tite brindille! 🌿

Aujourd’hui, nous allons parler de moussaka! Je profite de la présence des derniers légumes estivaux sur les étals du marché pour te présenter cette recette!

Cette recette de moussaka, je voulais la réaliser depuis un moment, j’avais déjà la recette en tête, les ingrédients, puis, récemment, je me suis procuré ce très joli livre de Marie Laforêt, « Vegan ».

Moussaka végétale de Marie Laforêt tirée de son livre « Vegan »

En feuilletant les pages, je suis tombée sur sa recette de moussaka végétale! Je me suis dit, ni une ni deux, je vais la tester!
Je lui ai piqué çà et là, 2/3 idées, notamment sa recette de Béchamel juste délicieuse, et l’ajout de sauce soja dans la sauce tomate. Très difficile pour moi de suivre une recette à la lettre, car j’ai mes petites habitudes, et, disons, sans paraître prétentieuse mon identité de cuisine! Pour moi, en cuisine, lorsque je lis des recettes de ci de là, il manque toujours un petit brin de folie, une épice, un goût, mais bon c’est peut être aussi que je suis tout simplement une tarée des épices, et que j’aime quand ça pète en bouche!
C’est ailleurs pour cela que je galère avec la pâtisserie, pas foutue je suis de suivre une recette à la lettre, c’est plus fort que moi! :p

Je t’offre en tout cas ici mon interprétation de la moussaka végétale et j’espère qu’elle te plaira!

Belle journée à toi! 🌿

Gratin de Butternut à la crème de cajou

Coucou p’tite brindille!🌿

Je sais pas toi mais moi les gratins de légumes, c’est un peu ma Life! C’est assez simple, rapide à préparer, c’est réconfortant, et c’est aussi bon que ce soit fat ou light! J’en prépare toute l’année, hormis l’été bien sûr, car il fait trop chaud!
Ces jours ci, le temps est certes ensoleillé mais les températures sont encore légèrement basses, donc ce plat arrive à point nommé, pour 
réchauffer tes fraîches soirées!

Pour cette recette que je vais te présenter, on est complètement dans La Comfort Food! Toutes les semaines, je fais le plein de légumes chez mon petit producteur du coin, et il lui restait 2/3 butternut, j’ai donc acheté le plus beau, presque 2 kilos, une belle bête! :p

IMG_9010

Je ne savais pas trop qu’en faire, et j’ai eu l’idée de réaliser un gratin, avec une crème végétale, mais pas n’importe laquelle!
Pour cette fameuse crème servant à lier le gratin, j’ai utilisé un mélange de lait d’avoine et de noix de cajou! On fait tremper les noix de cajou dans de l’eau environ 2h, l’idéal étant de le faire la veille au soir pour le lendemain midi, c’est encore mieux!

Après trempage, on verse le tout dans le blender, et on blende, et on blende, et on blende encore, jusqu’à arriver à une texture lisse!

Comment m’est venue cette idée de crème de cajou? Tout simplement en cherchant des alternatives à la crème de lait de vache. Pourquoi? Déjà, pour diminuer ma consommation de produits animaux, même si je continue à consommer des produits laitiers, surtout du fromage en fait, ou du fromage blanc ;
Pour une question de nutrition aussi! la crème de lait de vache et riche en acides gras saturés, ce que l’on ne retrouve pas dans la noix de cajou, qui elle, est riche en acides gras mono insaturés ou oméga9, qui contribuent à une bonne santé cardiovasculaire!
Quand on entend la fameuse publicité « Les produits laitiers sont nos amis pour la vie », c’est pas spécialement vrai…

IMG_9003

Alors bien sûr, ça reste gras, mais entre nous, le gras c’est la vie! Le cerveau a besoin de lipides pour fonctionner correctement, alors il est bon d’en manger, pas de s’en gaver bien sûr, car en nutrition, le maître mot pour être en bonne santé, c’est l’équilibre! Après,  je ne suis pas nutritionniste, chacun fait selon ses besoins spécifiques!
J’aurais bien évidemment pu utiliser une crème végétale toute prête du commerce, mais j’avais envie d’en tester une maison, car aussi, je favorise le plus possible en général le fait maison 😊

Et surtout en flânant sur le web, je suis tombée sur un blog, Antigone XXI, qui a partagé un fort bel article joliment détaillé avec des recettes de laits et crèmes de cajou! Je t’encourage à aller le lire, il est super intéressant! Du coup, ça m’a inspiré et j’ai donc imaginé cette recette!
J’espère que tu te régalera autant que je me suis régalée!

F9DAC68D-D3A9-42E8-856B-FCE6E0AD27E2Gratin de butternut à la crème de cajou recette.jpg