Salade fraîche de légumineuses à la grecque

Hello p’tite brindille dominicale! 🌿

Comment vas tu en ce beau dimanche ensoleillé? (En tout cas par chez moi, ô joie, c’est ensoleillé!)
Aujourd’hui, je te parle d’une salade que je réalise depuis de nommmbreuuuses années, la recette a un peu changé, mais la base est assez identique! A savoir, des pâtes, des tomates, des poivrons, de la fêta, le reste, ce sont des petits plus, des personnalisations, qui changent selon l’humeur et l’envie! 🙂

Je profite à fond des derniers légumes de la saison, des délicieuses tomates, et des poivrons, pour faire des salades à foison! J’aime aussi beaucoup les légumes d’automne et d’hiver, maiiiis en temps que fille du sud, j’affectionne forcément plus les légumes du sud!
Concernant les pâtes, j’utilise des pipe rigate, car elles accrochent un peu mieux la sauce!
Personnellement, je consomme des pâtes aux légumineuses, que ce soit aux lentilles corail (mes préférées), aux pois chiches ou encore au haricots rouges (Très très bonnes aussi, notamment pour cette recette, elle se marient à merveille avec la coriandre fraîche)

Pourquoiiii je ne choisis pas des pâtes classique à la farine de blé? Et bien déjà, pour l’intérêt nutritionnel. Etant donné que je ne consomme plus de viande, l’apparition de ces pâtes sur le marché a été une bénédiction pour moi! Je peux enrichir mes repas de protéines tout en continuant de manger des pâtes, et çà c’est cool!
De plus, je ne digère pas extrêmement bien les pâtes au blé, cela a tendance à me faire gonfler le ventre, à me provoquer des ballonnements, ce que je n’apprécie pas beaucoup! Et pourtant, j’adore çà! Alors de temps en temps, bien que très rarement, je fais un petit écart et j’en mange, mais je les digère mal!

De manière générale, je ne digère pas super bien la farine blanche, du coup, lorsque je consomme même du pain, je le choisis soit au levain, soit le plus complet possible, avec des farines de seigle par exemple, type pain nordique!
Le seul bémol de ces pâtes de légumineuses, c’est le prix! Le prix est assez élevé, donc difficile de nourrir toute une famille avec! C’est pour cela que je vais tenter d’en réaliser moi même dans un avenir proche! Je t’en dirai des nouvelles si je réussis cette tâche!

Je te laisse avec la petite recette, et te souhaite un joli dimanche ensoleillé! 🧡



Albondigas végétales 🌱

🌿 Hello P’tite brindille!

Comment vas tu?
As tu passé une bonne rentrée?
Pour moi oui, c’était une rentrée riche en bonnes résolutions! L’une d’entre elles étant de continuer ce blog hebdomadairement! Cet été a été assez vide, mais il faut avouer que je n’étais point beaucoup là, et était sans cesse sur les routes! Même si je ne publie qu’une recette par semaine ici, je t’invite à me suivre sur Instagram, où je suis parfois amenée à publier d’autres petites articles, ou des stories à brûle pourpoint vois tu!
Je me suis beaucoup cherchée concernant le jour de publication, j’ai d’abord commencé par les lundi, pour poursuivre sur les mercredi, et tu sais quoi maintenant, j’ai décidé que j’allais poster le dimanche! Chaque samedi, je publierai la liste de courses en story sur Instagram, alors n’hésite pas à aller y faire un tour si tu veux prendre un petit peu d’avance! 🙂

Alors aujourd’hui c’est quoi la recette?
Bah aujourd’hui je te présente ma recette ou du moins une de mes recettes des albondigas version végétale! Au grès des découvertes de nouvelles épices ou tout simplement de mon humeur, la recette évolue parfois, mais celle que je te donne ici c’est la basique, la simple, celle ou l’on n’a pas besoin d’avoir 1 millions d’ingrédients, même si, oui il faut l’avouer, il faut tout de même un minimum d’épices!
Les ALBONDIGAS! Je crois qu’en fait c’est un peu mon plat préféré de la péninsule ibérique! (Avec la tortilla) C’est un des plats que préparait souvent ma grand-mère, et qui m’apportait un réconfort immédiat, tant dans l’observation de la recette, que dans le fait de la manger!
Je cuisine les albondigas depuis une bonne dizaine d’années maintenant, et ma recette a sans cesse évolué! La preuve je la cuisinais à l’époque avec de la viande de boeuf!
En commençant à manger végétarien la majeure partie du temps, je n’étais absolument pas résolue à laisser tomber mes recettes préférées, et c’est avec une évidence certaine que j’ai adaptée celle ci en remplaçant la viande d’origine animale par les pst, autrement dit, les protéines de soja texturées!
Si tu ne sais pas ce que sont les pst, je te renvoie vers ma recette des yakitori vegan, tu y trouvera quelques éléments de réponse! 😉
Je pense que je n’ai pas finit d’expérimenter cette petite recette et de la faire évoluer, néanmoins je te partage la manière dont je la cuisine en ce moment, j’espère qu’elle te plaira, que tu y trouvera comme moi un réconfort, une joie, synonyme de cette madeleine de Proust que l’on a toutes et tous quelque part dans un coin de notre cuisine!

Sur ce, je te souhaite un magnifique dimanche!

🌿 N’hésite pas à me faire part de ton avis sur cette recette, si tu l’as testée et approuvée!
A la semaine prochaine p’tite brindille!
🌿